Gomphocerus sibricus

Gomphocerus sibricus

Gomphocerus sibiricus

Gomphocerus sibiricus femelle (3787816775) .jpg

Gomphocerus sibiricus Belgique

Classification scientifique

Royaume:

Animalia

Phylum:

Arthropoda

Classe:

Insecta

Commande:

Orthoptères

Famille:

Acrididae

Genre:

Gomphocerus

Espèce:

G. sibiricus

Nom binomial

Gomphocerus sibiricus
( Linné , 1767) [1]

 

Gomphocerus sibiricus est une espèce appartenant à la famille des Acrididae sous-famille Gomphocerinae. Il se trouve à travers le Paléarctique à l' est de la Sibérie. La zone de distribution principale est la Sibérie. En Europe centrale et méridionale, elle se limite aux hautes montagnes: les Pyrénées et la Sierra de Guadarrama, les Apennins du centre et du sud, les Alpes, les Carpates, les Balkans et le Caucase. 

http://1.bp.blogspot.com/-D1JDmrjOQu8/UEGU4_Q4QfI/AAAAAAAAFVw/cljJ_PCy0z4/s400/femelle-antenne-et-tibia.jpg

La femelle Gomphocerus sibericus et ses antennes en massue aplatie.

Gomphocerus sibericus femelle

Voici un mâle aux tibias bien renflés.

Le criquet de Sibérie avec son pronotum bien gibbeux.

Son nom de Gomphocère, signifie antenne renflée, et bien sûr ce critère apparaît aussi, les antennes se terminent par une massue aplatie.
 

En altitude, le matin, il fait frais et les criquets comme de nombreux insectes attendent que le soleil se pointe pour se réchauffer. 

Image

Distribution. La partie principale de la gamme comprend la Scandinavie, la moitié nord de la Russie européenne, la Sibérie, la partie nord de l'Extrême-Orient russe, et les steppes de la Mongolie et de la Chine du Nord. Des parties isolées de l'aire de répartition se trouvent dans les montagnes d'Europe occidentale, du Caucase, d'Asie centrale et du Tibet. Des sous-espèces distinctes sont décrites des montagnes de la péninsule ibérique (y compris les Pyrénées) et des Alpes, de l'Asie Mineure, du Caucase du Nord, de la Transcaucasie, des montagnes d'Asie centrale et du Tibet (Bey-Bienko & Mistshenko, 1951). L'aire de répartition de G. sibiricus turkestanicus comprend les montagnes du sud-est du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan et du Xinjiang (Chine).

Localités 5. Le centre Tien Shan Mts., Les gorges de la rivière Kekemeren 8-9 km en aval du village de Kozhomkul, les steppes de montagne sur la rive gauche, 27. VI. 2014 Signaux de 1 ? enregistrés sur disque à 36o C (figures 13-14, 16, 20 et 24).

Oblast d'Irkoutsk, 16-17 km au nord de Nizhneudinsk, la rive de la rivière Uda près de l'embouchure de la rivière Uk, 1. VII. 2003 (non indiqué sur la carte). Les signaux de 1 ? enregistrés sur bande à 35o C (figures 18, 22 et 26).

Gomphocerus sibiricus - Copyright Julien Vallon

Gomphocerus sibiricus - Copyright Julien Vallon

Gomphocerus sibiricus - Copyright Julien Vallon

Longueur : ? 18 - 23 mm   ? 19 - 25 mm 
Habitat : En montagne, de 1000 à plus de 2000 mètres d'altitude. Alpages secs à végétation maigre, mais aussi versants herbus et rhodoraies.
Epoque d'observation de l'adulte : Juillet à septembre
Distribution (non exhaustive) : En France, confiné dans les Alpes et les Pyrénées

Identification : Antennes se terminant en massue aplatie. Sa couleur fondamentale varie du vert au jaunâtre en passant par le brun; souvent, ces diverses couleurs se mêlent sur le même individu. Les tegmina, légèrement abrégés chez la femelle, présentent sur le bord costal un lobe basal bien distinct. Le mâle se caractérise par ses tibias antérieurs fortement renflés, et ne peut de ce fait être confondu avec aucune autre espèce. En outre, le pronotum, vu de profil, est fortement gibbeux chez le mâle (caractère moins distinct chez la femelle).

 

 

 

 

 

 

 

Habitat:
Gomphocerus sibiricus vit dans les pâturages, arbuste nain rupicole, talus d'éboulis ou remblais. Surtout il se produit principalement sur des endroits très ensoleillés et plus secs. En Europe centrale, Gomphocerus sibiricus est présent uniquement dans les Alpes à environ 1200 m d'altitude.

Cycle de vie:
Les adultes se produisent généralement de juillet &a